Le Sénat a voté jeudi 24 mars, à l’unanimité des 55 sénateurs présents en séance subséquente, le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de prêt du 07 janvier 2014 conclu entre la RDC et le Fonds africain de développement au titre de financement du projet de renforcement des infrastructures socio-économiques, dans la région du centre (PRISE), de deux anciennes provinces du Kasaï, pour un montant maximum de 1.475.000 d’Unités de compte.

Le coût total est estimé à 105,18 millions d’Unités de compte dont bénéficient 3,3 millions de personne.

Au cours d’une séance plénière au palais du peuple, sous la conduite du président, Léon keongo wa Dondo, le Sénat a également adopté, article, par article, trois autres projets de ratification dont les textes ont été envoyés à la commission sénatoriale en charge des relations extérieures pour toilettage avant leur adoption au cours d’une prochaine séance plénière.

L’assemblée plénière du Sénat a validé le même jour les pouvoirs de Léon Bonkomo Beketsu, deuxième suppléant de feu sénateur Pius Isoyongo Lofete Loyangu, en remplacement de son premier suppléant Fidèle Mbenza Bokolo, décédé le 02 décembre 2015.

L’objectif du projet PRISE

L’objectif du projet Prise est de renforcer les infrastructures socio-économiques du Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami, et du Sankuru qui compte une population de 8,2 millions d’habitants.

Il s’agit notamment de la réalisation de 60 systèmes d’approvisionnement en eau potable dont 10 solaires, constructions de 494 latrines publiques, la construction et l’équipement de 60 écoles ainsi que de 60 centres de santé.

Il sera également question des travaux de lutte anti érosive à Tshikapa.  La date de clôture du prêt est fixée au 30 juin 2019 tandis que le projet sera mis en œuvre par le ministère du Développement rural.


ACP / MCN
Source d’info : Media Congo
CategoryActualités

Copyright © 2021 - Projet PRISE - Ministère du Développement Rural
Site réalisé par Eriq Tubanza

Contacts+243 81 707 31 12