Aperçu du Projet

Le Projet de Renforcement des Infrastructures Socio-économiques (PRISE) est une réponse au Document de Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté de deuxième génération (DSCRPII 2011-2015) de la RDC en rapport avec le troisième pilier de cette stratégie nationale qui concerne « l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base et le renforcement du capital humain »

Contexte et justification

Le projet est en conformité avec le Document de Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté (DSCRP 2011-2015) de la RDC, notamment son troisième pilier qui porte sur « l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base et le renforcement du capital humain ».

Objectif global et spécifique

Contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations congolaises par un meilleur accès à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi qu’à la santé et à l’éducation.

Contacts

Adresse:

Av Lukusa, n°111-112, croisement des avenues TSF et Lukusa,dans l’enceinte du secrétariat Général au Développement Rural

Telephone
+243 81 707 31 12 / +243 81 70 73 118

Email
contact@prise-rdc.org

A propos de nous

Zones d’interventions

Le projet est en conformité avec le Document de Straté-gie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté (DSCRP 2011-2015) de la RDC, notamment son troi-sième pilier qui porte sur « l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base et le renforcement du capital humain ». Le projet concerne la zone Centre, définie autour de l’axe Ilebo-Tshikapa-Kananga-Mbuji-Mayi, qui constitue l’une des cinq zones prioritaires de déve-loppement du Gouvernement pour la période 2012-2016. En effet, avec 70 millions d’habitants, la RDC enregistre les plus faibles taux d’accès à l’eau potable et à l’assainissement en Afrique, respectivement 26% et 17%. De même, les enfants admis dans le système édu-catif représentent 50% de ceux en âge de scolarisation. Le faible accès à l’eau potable et à l’assainissement est la cause principale des maladies hydriques comme la diarrhée, le choléra qui conduisent à la malnutrition chronique dont souffre 43% des enfants congolais, af-fectant leur développement meta et physique. À ce rythme, la RDC n’atteindra pas les Objectifs du Millé-naires pour le Développement (OMD) pour l’eau po-table et l’assainissement, la santé et l’éducation. Cette situation est à la base de l’exode des populations qui met en péril le développement économique des provinces du Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami et Sanku-ru. Cette intervention se justifie ainsi par la nécessité de créer un minimum de confort de vie pour permettre la stabilisation des populations et poser les bases pour le développement économique de la zone.

Mot du Coordonnateur National

Nous sommes une équipe d’unité de gestion et de coordination regroupé autour d’un objectif commun produisant des activités organisées, coordonnées en vue de contribuer au Développement de nos  communautés en milieu rural et péri-urbain en assurant les minimums de base par des efforts  jusqu”aux sacrifices extrêmes  en vue de produire ce qui est utile à la vie humaine par  l’accès à l’éducation, l’assainissement et approvisionnement en eau Potable.

Par la gestion  efficace et économique avec un suivi permanent du respect de l’orthodoxie de  la gestion et Coordination des ressources mises à notre disposition au bénéfice du Pays nous sommes ; le PROJET PRISE.

DEO NSUNZU K.

Actualités & Appels Offres:

Pendant  plus  de 10 jours, la  mission  du  Comité  de  Pilotage  du  Projet  de  Renforcement …

C’est  le  mercredi  16  Juin  2021, que  la  délégation  de  la  mission  du  Comité de …

Face au Gouverneur ai de la province du Kasaï Central,  Tharcisse Kabatusuila,  le  président  du…

↑ Haut     Voir Tout →